Home » Comment faire des pâtes maison ?

Comment faire des pâtes maison ?

faire des pates maison

Si vous savez vous y prendre, le goût de la pâte est encore meilleur lorsqu’elle est bien fraîche. En plus, en faire vous-même n’est pas si difficile que ça, même sans machine.

Par ailleurs, après avoir maîtrisé la recette de base, vous aurez ensuite la possibilité de personnaliser vos créations et de donner ainsi des goûts originaux à vos plats.

Faire des pâtes : la recette la plus simple

Cette recette est très simple, mais permet d’avoir de très bons résultats. Vous avez besoin de farine, d’œufs et de sel.

La règle est simple : 1 œuf correspond à 100g de farine pour environ 2 personnes d’appétit moyen. Pour 300 grammes de farine, vous avez donc besoin de trois œufs, la quantité nécessaire à une préparation pour 4 à 6 personnes.

Prenez un saladier, versez-y la farine et ajoutez une pincée de sel. Mélangez bien le tout et formez une fontaine au milieu du saladier, cassez-y les œufs. Prenez ensuite une cuillère ou une spatule et mélangez le tout en ramenant à chaque fois la farine vers le centre.

Lorsque tout est bien mélangé et bien solidaire, déposez votre pâte sur un plan de travail et commencez à la pétrir. Au bout de 10 minutes, vous devez avoir une pâte bien lisse.

Vous pouvez éventuellement ajouter un peu d’eau si elle ne se mélange pas très bien. Formez ensuite une boule et enveloppez-la dans un torchon propre, puis laissez-la reposer à température ambiante pendant 30 minutes.

Le temps de pause écoulé, passez à l’étape du rouleau à pâtisserie. Étalez la pâte le plus finement possible en farinant bien lorsqu’elle commence à se coller au rouleau.

Une fois bien fine, repliez-la et recommencez l’étalage. Répétez cette étape 4 ou 5 fois. Et voilà ! Votre pâte est prête. Laissez-la au repos, pendue sur un séchoir à pâte et couvert d’un chiffon afin qu’elle sèche bien. À défaut de séchoir, le dos d’une chaise fera très bien l’affaire.

Notez aussi que ce temps de pause n’est pas obligatoire, mais elle améliore sa texture.

Après ce temps de pause, vous pouvez la découper en fonction de votre plat final. Si vous avez prévu des pâtes courtes par exemple, vous devez découper des bandes de 5 ou 6 cm de largeur, les empiler puis découper de fines lamelles avec un couteau bien aiguisé.

Si vous envisagez plutôt un plat de tagliatelles, vous devez enrouler la pâte au lieu de la découper en bandes. Enfin, pour la réalisation de van-tan, de raviolis ou de lasagnes, il vous suffit de découper des rectangles en choisissant la bonne dimension.

Utiliser un laminoir

Un laminoir est un petit appareil utilisé pour fabriquer des pâtes. C’est pourquoi on l’appelle aussi tout bêtement « machine à pâte ».

Les laminoirs sont généralement manuels, mais il existe aussi de nos jours des versions électriques. Un laminoir a notamment deux fonctions : rendre la pâte très fine et la découper.

Pour utiliser un laminoir, vous devez suivre les étapes précédentes sans changer les ingrédients. Mais, au lieu d’utiliser le rouleau à pâtisserie, utilisez le laminoir.

Le principe est assez simple, il vous suffit de tourner la manivelle pour actionner le rouleau cylindrique. Ce dernier joue exactement le même rôle que le rouleau à pâtisserie. Choisissez la position la plus large pour commencer.

Divisez votre boule en trois ou en quatre. Prenez la première portion et insérez-la dans le laminoir tout en tournant la manivelle.

Pliez ensuite votre pâte en trois ou en quatre et repassez-la une nouvelle fois dans le laminoir. Saupoudrez légèrement de farine à chaque fois si nécessaire. Recommencez jusqu’à ce qu’elle soit bien lisse.

Normalement, vous aurez à répéter cette étape 3 à 5 fois. Ensuite, réglez votre laminoir sur une position plus serrée et repassez la pâte, cette fois sans la replier. Faites de même avec les positions suivantes jusqu’à l’obtention de l’épaisseur souhaitée.

Et voilà ! Votre pâte est prête.

Vous allez alors commencer l’étape de découpage. Vous pouvez procéder manuellement comme décrit auparavant, mais vous pouvez aussi utiliser le laminoir encore une fois.

En effet, grâce à différents accessoires que vous devez installer, l’appareil est capable de découper votre pâte de différentes manières. Au contraire, si c’est pour des lasagnes ou des van-tan, découpez-la manuellement avec un couteau.

Personnaliser votre pâte

Vous l’avez sûrement compris, vous pouvez ajouter d’autres ingrédients à votre pâte afin de la rendre plus originale. Vous pouvez par exemple ajouter un peu d’huile d’olive pour relever un peu le goût.

Ajouter du curcuma ou du curry permet aussi de donner un goût plus piquant et ajouter des épinards égouttés et pétris bien séchés ajoute une couleur verte. Enfin, encore plus inédit, l’adjonction de sépia permet de fabriquer de la pâte bien noire.

Le secret d’une bonne pâte : la farine

Dans la recette décrite ci-dessus, nous nous sommes contentés de dire 300 grammes de farine sans donner trop de détails. En réalité, le choix de la farine est primordial pour avoir la meilleure pâte.

Et justement, le choix d’une marque par rapport à une autre peut modifier le goût de la pâte.
Ainsi, la farine idéale pour réussir une bonne pâte est fabriquée à partir du blé tendre de type T45. Ce type de farine est l’un des plus courants en France.

On l’appelle aussi farine blanche. Si vous souhaitez avoir une pâte plus ferme, ajoutez quelques grammes de farine de semoule de blé dur.

Néanmoins, la pâte est encore meilleure avec de la farine de type T00. Ce type de farine, obtenu à partir des graines de blé, est plus rare. On ne la trouve généralement que dans des magasins qui se spécialisent dans les produits italiens.

*Elle permet notamment d’obtenir une pâte plus souple et bien élastique. Elle est surtout destinée à la fabrication des pâtes à pizza, mais convient aussi très bien à vos confections de pâtes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *