Home » Sept recettes de rhum arrangé à faire soi-même

Sept recettes de rhum arrangé à faire soi-même

recettes de rhum arrangé

Les premières traces des rhums arrangés remontent à l’époque des marins de la route des Indes. On retrouve plus tard cette tradition chez les créoles qui profitent surtout des fruits tropicaux pour composer leurs préparations. De nos jours, cette pratique est devenue courante.

Vous aussi, vous voulez essayer ? Nous allons vous présenter quelques recettes incontournables pour débuter. Mais avant tout, voici quelques informations qui vous seront sûrement nécessaires.

Le choix du rhum garantit une recette réussie

Le choix du rhum est primordial. Vous pouvez utiliser du rhum à base de mélasse ou du rhum agricole. Votre choix devrait ensuite se porter sur une fourchette de 40 à 60°. Vous pouvez par exemple choisir un rhum à 40° pour avoir plus de douceur.

Cependant, cette option ne conviendrait pas à des fruits frais puisque ceux-ci rendent beaucoup d’eau.

Notez aussi que le rhum blanc donne un goût neutre tandis que le rhum ambré apporte une touche épicée et boisée. Ce dernier est de ce fait idéal pour être associé par exemple à de la vanille.

Lors de l’achat de votre rhum, évitez aussi ceux bon marché dont le goût n’est pas vraiment intéressant. Cependant, ce n’est pas la peine de gaspiller votre argent avec des produits haut de gamme, dont l’arôme qui justifie le prix disparaîtra avec la macération.

Bien choisir ses ingrédients

Parmi les épices qui peuvent composer un rhum arrangé, on retrouve surtout la vanille et la cannelle qui s’associent facilement avec différents ingrédients. Plus originaux, la badiane, la cardamome, le piment, la réglisse et les fèves tonkas peuvent aussi faire l’affaire. Surtout, évitez les épices en poudre.

D’autre part, vous avez le choix entre les fruits frais, les fruits congelés et les fruits séchés ou transformés. L’ananas, les abricots, les baies, les figues ou le gingembre ne sont que quelques exemples des possibilités. Les fruits frais et exotiques sont particulièrement appréciés. Les fruits séchés ont au contraire l’avantage de macérer plus vite.

Outre les épices et les fruits, il existe d’autres types d’aliments qui peuvent donner d’excellents résultats. Vous pouvez par exemple utiliser du café ou du cacao.

Certains légumes peuvent aussi donner du bon goût comme les carottes ou les tomates séchées. Certaines herbes comme la menthe sont également les bienvenues.

7 recettes de rhum arrangé à essayer à la maison

Si vous débutez dans la préparation des rhums arrangés, voici une petite liste de recettes qui ne vous décevront probablement pas.

Ananas – vanille – cannelle

Il s’agit de prendre un bel ananas bien mûr et de le découper en gros morceaux. Versez-le ensuite dans un bocal hermétique avec 1 litre de rhum, puis, ajoutez 15 cl de sirop de canne, deux gousses de vanille fendues et trois bâtons de cannelle. La macération doit durer au moins 3 mois.

Fraise – Basilic

Ces ingrédients se marient bien ensemble. Vous devez sélectionner 400g de fraises bien mûres et dix feuilles de basilic, pour 1 litre de rhum agricole d’au moins 50°. Ajoutez aussi deux cuillères à soupe de sucre et gardez au frais pendant au moins 3 mois.

Noix de macadamia – Vanille

Cette recette est assez particulière puisque les noix de macadamia ont besoin d’être cuites avant la macération. Elles doivent notamment passer sur une plaque de cuisson à 180° pendant 15 minutes. Vous devez ensuite les mélanger avec 1 litre de rhum doux à 40°, une gousse de vanille et 80 grammes de sucre. La macération doit durer au moins 1 an.

Banane flambée au beurre

Faites fondre 20g de beurre dans une casserole, puis versez-y 4 grosses bananes découpées dans la longueur. Éparpillez deux cuillères à soupe de sucre roux par-dessus et attendez 5 minutes.

Retournez ensuite toutes les bananes, puis versez encore une fois deux cuillères à soupe de sucre et attendez 5 minutes supplémentaires. Ajoutez ensuite du rhum et flambez, puis laissez refroidir.

Versez le tout dans un bocal contenant 1 litre de rhum blanc et gardez au frais pendant au moins 3 mois.

Vanille – Miel

Pour cette préparation, vous devez utiliser 1 litre de rhum. Cependant, elle est encore meilleure avec un mélange d’un demi-litre de rhum traditionnel de mélasse et autant de rhum agricole ambré. Ajoutez quatre gousses de vanille fendues et trois cuillères à soupe de miel. La durée de la macération doit être de 6 mois minimum.

Fruits de la passion

Cette recette très simple nous vient directement des Caraïbes. Il vous suffit d’utiliser une douzaine de fruits de la passion pour 1 litre de rhum blanc. Découpez les fruits en deux et récupérez les graines et le jus à l’aide d’une cuillère. Versez le tout dans un bocal et ajoutez 20 cl de sirop de sucre de canne. Laissez ensuite macérer durant 3 mois.

Menthe

Cette recette est aussi un classique. Pour 1 litre de rhum à 40°, vous avez seulement besoin de quatre branches de menthe. Recueillez les feuilles et lavez-les, puis versez-les dans le rhum. La macération ne dure qu’un mois. Vous pouvez aussi ajouter cinq graines de poivre pour obtenir du rhum arrangé à la menthe poivrée.

Quelques conseils pour réussir son rhum arrangé

Pour commencer, nous vous conseillons de choisir un bocal hermétique. Évitez la bouteille puisque vous devez parfois retirer les ingrédients au bout de quelques semaines. Vous devez aussi veiller à ce que la préparation se tienne loin des bactéries et des autres éléments extérieurs.

Par ailleurs, le choix des ingrédients est primordial, mais leur qualité l’est encore plus. Si vous devez par exemple utiliser du citron, choisissez-les bien mûrs sans aucune trace de pourriture. En effet, le goût amer risquerait de rester.

Ensuite, respectez la proportion idéale de 50/50 en volume et modérez l’apport en sucre. Vous pouvez même en mettre très peu et en ajouter au fur et à mesure. Attention, ne négligez pas non plus la teneur en sucre de certains ingrédients comme les fruits secs.

Notez que pour sucrer votre rhum, vous pourrez choisir du sucre de canne en poudre ou du sirop de sucre de canne, mais aussi du miel, du sirop d’érable, de la stévia, etc.

Enfin, vous devez aussi avoir de la patience et essayer plusieurs fois avant de trouver la meilleure recette.

C’est pour cette raison qu’on vous conseille de tenter plusieurs préparations à la fois et de bien noter les ingrédients pour « repérer » la meilleure.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *